Avion disparu : les familles sont furieuses

  • A
  • A
Avion disparu : les familles sont furieuses
Des proches des victimes du vol MH370 ont manifesté mardi à Pékin.@ REUTERS
Partagez sur :

VU DE CHINE - Les proches des 153 Chinois qui se trouvaient à bord du vol MH370 sont furieux contre Malaysia Airlines et les autorités malaisiennes.

L’INFO. Les proches des victimes chinoises du vol MH370 de Malaysia Airlines sont effondrés mais aussi en colère. Ils ont appris lundi par SMS qu’il n’y avait plus aucun espoir de les retrouver vivants : après 18 jours d’incertitude, le gouvernement malaisien a annoncé que le Boeing 777, à bord duquel se trouvaient 239 personnes, dont 153 Chinois, s’était abîmé dans l’océan Indien, dans une zone très isolée. Furieuses, les familles des passagers disparus ont manifesté mardi pour protester contre la gestion de la crise par Kuala Lumpur.

"Malaysia Airlines, tu nous dois des explications". Quelque 200 proches des victimes, hébergés dans un hôtel de Pékin, se sont rendus mardi matin devant l’ambassade de Malaisie en Chine. Des incidents ont éclaté et des bouteilles ont notamment été lancées. Sur les pancartes, les griefs sont clairs : "Malaysia Airlines, tu nous dois des explications", ou encore "Gouvernement malaisien corrompu", relève le South China Morning Post.

La manifestation à Pékin :



Déclarations contradictoires. Car au-delà de la douleur, les familles chinoises accusent la compagnie et le gouvernement malaisien de leur avoir menti à plusieurs reprise et de les avoir induits en erreur sur le sort de leurs proches. Depuis que l’avion a disparu des écrans radars, le 8 mars, les autorités malaisiennes ont en effet multiplié les déclarations contradictoires. Ce que ne manquent pas de souligner les familles dans une déclaration officielle : "depuis le 8 mars, quand il a annoncé avoir perdu le contact avec le vol MH370 jusqu’à aujourd’hui, 18 jours sont passés pendant lesquels le gouvernement et l’armée de Malaisie ont en permanence tenté de jouer la montre, induire les familles des passagers en erreur et tromper le monde entier". 

Les proches des victimes du vol MH370 ont manifesté à Pékin

© REUTERS

"Les véritables bourreaux". Les proches des victimes accusent Malaysia Airlines et le gouvernement malaisien d’avoir "retardé les opérations de secours" et dénoncent : "si nos 154 êtres chers qui se trouvaient à bord ont perdu la vie à cause de cela, alors la Malaysia Airlines, le gouvernement de Malaisie et l’armée malaisienne seront les véritables bourreaux qui ont tué nos être chers". Cette lettre de protestation a été remise à un responsable de l’ambassade, qui l’a reçue sans dire un mot, selon le Quotidien du Peuple, le journal officiel chinois.



Un SMS qui a choqué. Lundi, c’est par un SMS que la compagnie malaisienne a averti les familles que les passagers du vol MH370 étaient présumés morts. Un moyen de communication qui a choqué mais que le PDG de la compagnie a tenté de défendre en expliquant qu’il souhaitait que les familles "soient informées directement et non par les médias".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

COURSE CONTRE LA MONTRE - A la recherche des boîtes noires

L'AVIS DE - Le vol MH370 "a été détourné de manière volontaire"

ET MAINTENANT - La carcasse du Boeing pas encore retrouvée

MEMÉTHODE Des familles de victimes prévenues par SMS