Aviation : moins de crash... mais plus de victimes en 2014

  • A
  • A
Aviation : moins de crash... mais plus de victimes en 2014
@ MOHD FYROL / AFP
Partagez sur :

TRAFIC AÉRIEN - Si 1.320 personnes sont mortes lors de crashs cette année, jamais aussi peu d'avions ne s'étaient abîmés qu'en 2014. 

2014, une année noire pour l‘aviation ? Pas vraiment, souligne le site Quartz, qui a calculé que le taux moyen de crash était de 2,1 pour un million de vols, à partir de septembre 2014. "Un examen des données démontre que le trafic aérien n’a jamais été aussi sûr", souligne donc le site d’information. 

Moins de crash… En réalité, il n’y avait pas eu aussi peu de crash depuis 1927, rapporte Quartz, qui s’appuie sur les statistiques du bureau d’archives des accidents d’avion, basé à Genève. En 2014, 111 appareils se sont abîmés, soit deux fois moins qu’en 1998 et 1999.

>> LIRE AUSSI - Ukraine : comment un avion de ligne a-t-il pu être abattu ?

… Mais plus de victimes. Ces données pointent en revanche une augmentation du nombre de morts. En 2014, 1.320 personnes sont mortes des suites d’un crash. Des chiffres qui présupposent que les passagers et l’équipage du vol d’AirAsia, disparu dans la nuit de samedi à dimanche, sont morts.

>> LIRE AUSSI - Vol QZ8501 : série noire pour l'aviation malaisienne

Il s’agit du nombre de victimes le plus élevé depuis 2005. "Il faut comparer ces chiffres avec le nombre plus important de passagers que peuvent désormais transporter les avions", souligne Bernard Chabbert, consultant aéronautique pour Europe 1. "Lorsqu’un avion s’abîme, le nombre de morts est donc logiquement plus élevé", précise-t-il, ajoutant que cette année, plus de 3 milliards de billets d’avion avaient été vendus.

>> LIRE AUSSI - Pourquoi on pourrait ne jamais retrouver le MH370