Aveugle, il "voit" avec sa langue

  • A
  • A
Aveugle, il "voit" avec sa langue
@ YOUTUBE
Partagez sur :

Un soldat a été choisi pour être le premier Britannique à tester cette technologie.

Craig Lundberg, 24 ans, est devenu aveugle après l’explosion d’une grenade à Bassora, dans le sud de l’Irak. Ce jeune militaire britannique a été sélectionné par le ministère de la Défense pour être la première personne au Royaume-Uni à tester le "BrainPort".

Derrière ce nom, un appareil qui transforme les images filmées par une caméra en impulsions électriques. Ces "picotements" sont à leur tour transmis au cerveau de la personne non-voyante via sa langue. L’utilisateur peut ainsi "voir", ou plutôt concevoir, une image en deux dimensions et en noir et blanc.

Vu de l’extérieur, avec sa caméra intégrée aux lunettes noires et son capteur en permanence dans la bouche, le "BrainPort" peut sembler difficile à supporter. "C’est comme lécher une pile de neuf volts ou comme des bonbons qui pétillent", a relativisé Craig Lundberg dans les colonnes du Guardian.

Dans un couloir, il peut éviter des obstacles :

Erik Weihenmayer, un autre non-voyant, a lui aussi testé le "BrainPort" :

Avec cette technologie déjà testée dans d’autres pays, Erik Weihenmayer peut jouer avec sa fille qui lui envoie un ballon ou ou caresser son chien. Craig Lundberg peut lui lire des mots ou encore marcher seul. Mais il a confié qu’il n'avait pas l'intention de se séparer de son chien-guide Hugo, expliquant que le BrainPort "est un autre moyen d'améliorer la mobilité, mais ce n'est pas la panacée pour [son] handicap".