Avec Tumblr, Obama reste dans le coup

  • A
  • A
Avec Tumblr, Obama reste dans le coup
L'équipe de campagne de Barack Obama incite les internautes à envoyer leurs contributions.@ REUTERS
Partagez sur :

Photos et blagues sont au menu de ce nouveau micro-blog, qui doit redorer l'image du président.

Après Facebook, Twitter et Foursquare, Barack Obama est désormais présent sur la plateforme de micro-blogging Tumblr. Pas d'ambiguïté possible : estampillé "2012", cet espace est un lieu de campagne. L'objectif : conquérir les jeunes, faire le buzz et donner une image moderne et décontractée de l'actuel président américain.

Pourquoi Tumblr ? La plateforme est une sorte de compromis entre un blog et Twitter, limité à 140 signes. Chacun peut y publier ce qu'il veut sur son espace personnel (texte, photos, vidéos) et s'abonner aux publications des autres. Il est facile de partager en un clic toute publication, ce qui favorise une circulation ultra-rapide des contenus.

Loin du discours politicien

Avec plus de 20 millions de micro-blogs en juin, contre 7 millions six mois plus tôt, Tumblr devient un incontournable des réseaux sociaux. Il comptabilise 12 milliards de pages vues par mois. Une aubaine pour l'équipe de campagne de Barack Obama, habitée du web 2.0, qui s'est déjà, en trois billets seulement, totalement adaptée à "l'esprit Tumblr".

Car pas question de diffuser de simples communiqués institutionnels dans l'espoir d'intéresser les aficionados de la plateforme. Sur Tumblr, le "LOL" (laughing out loud, l'humour version web) est de rigueur et les internautes préfèrent souvent une photo à de longs discours. Le premier billet de l'équipe Obama, publié lundi, respecte déjà les grandes règles du réseau.

Envoyer des blagues

D'abord parce que la participation des internautes est mise en avant : ce Tumblr "est une opportunité pour créer quelque chose qui n'appartient pas seulement à nous,  mais aussi à vous". Chacun est encouragé à participer de la façon qu'il souhaite, en envoyant une photo, en racontant un moment de sa journée, voire en proposant une blague.

Ensuite, parce que ce Tumblr s'est déjà approprié les codes de la plateforme. Un exemple avec l'utilisation du mot "troll", terme qui décrit sur Internet les personnes exagérément agressives en ligne.

Du LOL et trolls

Enfin parce que l'humour est déjà de rigueur : "Il y aura des trolls parmi vous : nous le savons. Nous vous demandons seulement de vous rappeler que nous sommes des êtres humains – plutôt sympas – et que votre maman aimerait que vous soyez polis", peut-on lire dans ce premier billet.

Tout pour conquérir le public jeune et plutôt branché de Tumblr, et se détacher des autres politiciens, souvent en retard sur les réseaux sociaux – voire quasiment inexistants. Obama a toutes ses chances. Il est depuis longtemps une sorte d'égérie sur la plateforme, dont on se moque avec sympathie, à grand renfort de photographies, montages et de commentaires humoristiques. Osera-t-il aller au bout de sa démarche et partager sur son Tumblr certaines de ces images, parfois déjà cultes ?

obama1-tumblr

© DR

obama2-tumblr

© DR

obama3-tumblr

© DR

obama4-tumblr

© DR

obama5-tumblr

© DR