Aux Etats-Unis, on s'amuse de la "semaine de travail française"

  • A
  • A
Aux Etats-Unis, on s'amuse de la "semaine de travail française"
@ JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Lors du débat des primaires républicaines, les propos ironiques du candidat Jeb Bush sur la "semaine de travail française" ont suscité de nombreuses réactions.

Les propos ironiques de Jeb Bush sur "la semaine de travail française" lors du troisième débat des primaires républicaines, ont provoqué de nombreuses réactions des deux côtés de l'Atlantique, le porte-parole de la Maison Blanche conseillant aux Français de prendre l'affaire... avec humour.

"Vous êtes si susceptibles !". "Je parie que M. Bush est simplement jaloux", a lancé dans un sourire Josh Earnest, porte-parole de Barack Obama, interrogé jeudi sur les propos du candidat républicain à la présidence. "Vous (les Français) êtes si susceptibles !", a-t-il poursuivi, provoquant des éclats de rires dans la salle de presse lors de son briefing quotidien.

Un cliché largement répandu.Jeb Bush, qui espère suivre les traces de son père (George H.W.) et de son frère (George W.) et succéder à Barack Obama en janvier 2017, a vivement attaqué mercredi soir le sénateur Marco Rubio, l'un de ses rivaux des primaires républicaines, sur son manque d'assiduité au Congrès. "Le Sénat, est-ce comme une semaine de travail à la française ? Vous ne devez vous présenter que trois jours par semaine ? ", a-t-il lancé à l'adresse de ce dernier, surfant sur le cliché - largement répandu aux Etats-Unis - selon lequel les Français travaillent peu.

L'ambassadeur de France à Washington réagit. Grand adepte de Twitter, l'ambassadeur de France à Washington, Gérard Araud, a rapidement réagi - en anglais - aux propos du candidat républicain. "Les Français travaillent en moyenne 39,6 heures par semaine, les Allemands 39,2 heures", a-t-il écrit. "Dans tous les pays, les campagnes électorales donnent lieu à des envolées absurdes. Soyons indulgents", a-t-il ajouté peu après. 



"Une semaine de travail française de trois jours ? Non. Mais un congé maternité payé de 16 semaines, oui! Et nous en sommes fiers", a-t-il encore tweeté, visiblement inspiré par l'épisode.