Aux États-Unis, l'autorisation du mariage gay a fait baisser le nombre de tentatives de suicide

  • A
  • A
Aux États-Unis, l'autorisation du mariage gay a fait baisser le nombre de tentatives de suicide
Aux États-Unis, l'adoption des lois sur le mariage gay a fait baisser de 14 % le nombre de tentatives de suicide chez les jeunes homosexuels.@ GREGOR FISCHER / DPA / AFP
Partagez sur :

Selon une étude, dans les États américains ayant autorisé le mariage homosexuel, le nombre de tentatives de suicide des jeunes a baissé de 7%. Celui des jeunes homosexuels a lui chuté de 14%.

Aux États-Unis, les États ayant rendu possible le mariage gay ont vu le nombre de tentatives de suicide dans leurs juridictions chuter de 7% suite à l'adoption desdits textes. C'est le résultat d'une étude menée par des scientifiques américains de l'Université Johns Hopkins.

Une chute de 14% du nombre de tentatives de suicide chez les jeunes homosexuels. L'impact est plus impressionnant encore si l'on ne considère que les jeunes gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres. Parmi cette population, le nombre de tentatives de suicide a baissé de 14%. L'étude portait sur les cas de 760.000 étudiants entre 1999 et 2015.

Julia Raifman, co-auteure de cette étude, estime que ces chiffres permettront aux politiques et au public "de prendre en compte les implications potentielles sur la santé des lois sur les droits des homosexuels".

Le mariage gay autorisé pour la première fois en 2004. The Guardian, qui relaie l'information, rappelle que c'est le Massachusetts qui est le premier État américain à avoir légalisé le mariage homosexue en 2004. Après que plusieurs États ont suivi l'exemple du Massachusetts, le mariage gay a été entériné par une loi fédérale en 2015.