Australie : un réseau wifi "explosion" sème la panique dans un avion

  • A
  • A
Australie : un réseau wifi "explosion" sème la panique dans un avion
Un avion de la compagnie Qantas. Image d'illustration.@ SAEED KHAN / AFP
Partagez sur :

En Australie, samedi dernier, un pilote d'avion a refusé de décoller après que le nom d'un réseau Wi-fi ait provoqué la peur chez les passagers. 

Un vent de panique a soufflé sur les passagers d'un vol australien samedi dernier. La raison ? Dans la liste des Wi-fi disponibles dans l'habitable figurait un réseau dénommé "appareil portable d'explosion", a rapporté lundi The West Australian. 

Refus de décoller. C'est une passagère qui a repéré ce drôle de réseau alors qu'elle cherchait à se connecter au Wi-fi avant le décollage. Après que l'équipage ait été alerté, le pilote de l'avion, un Boeing 737-800 de la compagnie Qantas, a demandé via le haut-parleur de l'habitacle au passager à l'origine de ce réseau de se faire connaître. Personne ne s'étant dénoncé, le pilote a refusé de décoller.

Un réseau à l'origine inconnue. Après trois heures d'attente, l'équipage et la police ont déduit que le réseau n'était pas forcément dans l'avion mais pouvait provenir d'une source extérieure, un bâtiment de l'aéroport par exemple. Le vol a donc finalement décollé samedi soir à 21h55. Après un vol sans encombres, l'avion a atterri à Perth. Mais auparavant, une quarantaine de passagers avait demandé à quitter l'habitacle. Ils se sont vus proposer un autre vol par la compagnie. Selon Qantas, aucun risque en matière de sécurité n'a été pris sur ce vol.