Australie : Tony Abbott choque en buvant une bière cul sec

  • A
  • A
Australie : Tony Abbott choque en buvant une bière cul sec
@ AFP
Partagez sur :

Une vidéo du Premier ministre vidant une bière en six secondes a été largement partagée ce week-end sur les réseaux sociaux, provoquant de nombreuses réactions. 

Le Premier ministre australien Tony Abbott, coutumier des gaffes et des déclarations à l'emporte-pièce, a provoqué une nouvelle polémique ce week-end sur les réseaux sociaux en descendant une bière d'un trait dans un bar de Sydney. Dans une vidéo largement diffusée sur internet (et visible ci-dessous), on voit le dirigeant de droite boire une Victoria Bitter en six secondes sous les encouragements de nombreuses personnes répétant "cul-sec, cul-sec".

Invité par un entraîneur de foot. Selon Simon Carrodus, entraîneur de l'équipe de football australien de l'université technologie de Sydney, les joueurs se réunissaient dans un pub de l'est de Sydney quand ils sont avisés de la présence du Premier ministre. "Je suis allé voir Tony et je lui ai dit 'voulez-vous venir partager une bière avec les meilleurs joueurs?'", a-t-il raconté à un hebdomadaire féminin. "Il a dit 'absolument, pas de problème'". Abbott a alors évoqué le souvenir de l'un de ses prédécesseurs, le travailliste Bob Hawke (1983-91), buveur notoire qui revendiquait le titre de champion du monde de la consommation du "yard-glass" de bière (environ 1,7 litre), dans le temps record de 11 secondes... Le verre avalé par Tony Abbott contenait un peu moins d'un demi-litre de bière.

Récupérer du capital sympathie. Le Premier ministre, qui en janvier dénonçait les méfaits de l'alcool chez les jeunes, s'était attiré des quolibets pendant la campagne des législatives de 2010 en commandant un panaché de bière et de limonade. Cette fois, certains internautes l'accusent d'avoir voulu récupérer un peu de capital sympathie auprès des Australiens en offrant le visage d'un homme accessible aux habitudes ordinaires.

>> LIRE AUSSI - Abbott, le "moine fou" devenu Premier ministre

>> LIRE AUSSI - La nouvelle sortie sexiste de Tony Abbott