Aung San Suu Kyi fera appel de sa condamnation

  • A
  • A
Aung San Suu Kyi fera appel de sa condamnation
Partagez sur :

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi a été condamnée mardi pour violation de son assignation à résidence.

L'opposante birmane Aung San Suu Kyi et l'Américain John Yettaw qui s'est invité chez elle en mai dernier, enfreignant ainsi diverses lois du pays selon le régime militaire, vont faire appel de leur condamnation, ont annoncé mercredi leurs avocats. L'assignation à résidence de Aung San Suu Kyi a été prorogée de 18 mois supplémentaires mardi et John Yettaw a été condamné à des peines de sept ans de prison et de travaux forcés. L'opposante encourait une peine de 5 ans de prison. Le procès s'est tenu la plupart du temps à huis clos.

"Merci pour le verdict", avait déclaré mardi Aung San Suu Kyi, sur un ton sarcastique, à l'énoncé de la condamnation.Elle a ensuite regagné sa maison de Rangoun, sous haute sécurité.

La lauréate du prix Nobel de la paix a déjà été privée de liberté pendant 14 des 20 dernières années. Si aucune mesure de clémence n'est annoncée d'ici 2010, elle ne pourra pas participer aux élections nationales fixées pour l'année prochaine par la junte.