Au moins 99 morts dans un double attentat à Bagdad

  • A
  • A
Au moins 99 morts dans un double attentat à Bagdad
Partagez sur :

Deux voitures piégés ont explosé dimanche dans le centre de la capitale irakienne, à trois mois des élections.

Au moins 99 personnes ont été tuées et 712 autres blesséesdimanche matin dans un double attentat qui a visé le gouvernorat de Bagdad et le ministère de la Justice, dans le centre de la capitale. L'agence Reuters évoque même un total de 132 victimes.

Les deux attentats ont eu lieu vers 10h30. Le premier attentat a dévasté le ministère de la Justice et celui des Municipalités et Travaux Publics qui se font face. Dix minutes plus tard, une seconde explosion s'est produite devant le siège du gouvernorat de Bagdad, dans le même secteur.

Le gouvernement a imputé le double attentat à Al-Qaïda pour torpiller les élections théoriquement prévues en janvier : "Je n'exclus pas que ces attentats aient visé les élections, a affirmé le porte-parole du gouvernement. Ils portent l'empreinte d'Al-Qaïda et de ses alliés qui refusent de voir l'Irak retrouver sa stabilité."

La France a condamné le double attentat, dans un communiqué du ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner. "Dans cette épreuve dramatique, la France assure le peuple et le gouvernement irakiens de sa pleine solidarité."

Ces explosions rappellent celles qui avaient visé le 19 août les ministères des Affaires étrangères et des Finances, faisant une centaine de morts.