Au moins 34 civils tués en Syrie dans des raids contre deux marchés

  • A
  • A
Au moins 34 civils tués en Syrie dans des raids contre deux marchés
Un Syrien blessé après un bombardement.@ AMER ALMOHIBANY / AFP
Partagez sur :

Au moins 34 civils ont trouvé la mort mardi dans des raids aériens, probablement russes, contre des marchés au nord de la Syrie.

Au moins 34 civils ont péri mardi lors de raids menés par des avions, présumés russes, contre des marchés dans deux localités du nord de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Un bilan provisoire. L'un des raids a tué au moins 16 civils sur un marché où était vendu du fioul à Maarat al-Naassan, une localité rebelle de la province d'Idleb (nord-ouest). L'autre raid a eu lieu dans le village de Maskana, tenu par le groupe Etat islamique (EI) dans la province d'Alep (nord) et il a causé la mort d'au moins 18 civils. Selon l'OSDH, qui se base sur le type d'avions et de munitions utilisées pour déterminer la nationalité présumée des appareils, le bilan pourrait s'alourdir car certaines personnes sont dans un état critique.

La Russie a commencé à intervenir militairement en Syrie le 30 septembre en frappant des groupes armés anti-régime, depuis les modérés jusqu'aux groupes djihadistes. Depuis le début du conflit en Syrie en 2011, plus de 250.000 personnes ont trouvé la mort et plusieurs millions ont fui leur foyer.