Au Mexique, Hollande et "el corazón, en el corazón"

  • A
  • A
Au Mexique, Hollande et "el corazón, en el corazón"
Le chef de l’Etat, en visite au Mexique, s’essaye aux formules gauliennes.@ Reuters
Partagez sur :

LA PHRASE - Le chef de l’Etat, en visite au Mexique s'est dit convaincu d'ouvrir "une nouvelle page" dans la relation entre les deux pays.

Reprenant la formule "la mano dans la mano" (la main dans la main), prononcée par le général de Gaulle en 1964 sur le même territoire, François Hollande souhaite que la France et le Mexique soit désormais "el corazon, en el corazón" (le cœur dans le cœur).

Une nouvelle page. Au début d'une visite d'Etat de deux jours, le chef de l’Etat s'est dit convaincu d'ouvrir "une nouvelle page" dans la relation entre la France et le Mexique après avoir été accueilli par le président mexicain Enrique Peña Nieto .



"Une histoire longue, tumultueuse".  "Une visite d'Etat est un symbole d'une relation de confiance forte et la preuve d'une amitié solide entre nos deux nations", a souligné le président français au début d'un voyage destiné à sceller la réconciliation après la crise provoquée par l'affaire Florence Cassez. "Nos deux pays partagent une histoire longue, tumultueuse parfois, mais respectueuse toujours", a-t-il dit. Depuis 50 ans, "il y a pu avoir des moments difficiles mais nous avons la conviction que nous ouvrons une nouvelle page dans la relation entre nos deux pays"

"La feuille de route pour l'amitié franco-mexicaine". Au moment où le Mexique engage "de grandes reformes", il "peut compter sur la France pour être a vos côtés". "Vos ambitions, vos reformes sont aussi les nôtres", a-t-il souligné avant d'exprimer la "volonté de renforcer les échanges commerciaux, de donner un nouvel élan à nos relations culturelles, de créer un partenariat scientifique. Nous voulons ensemble régler les grandes questions mondiales qui touchent à la paix, à la sécurité et à la protection de la planète".

"Nous allons écrire la feuille de route pour l'amitié franco-mexicaine", a poursuivi François. Hollande avant d'inviter le président mexicain à une visite d'Etat en France "l'année prochaine". Le président mexicain a auparavant accueilli son homologue français en soulignant que la visite d'Etat de François Hollande marquait "les retrouvailles entre la France et le Mexique".

"Depuis notre première conversation en France en octobre 2012, nous sommes tombés d'accord sur la nécessité de donner une nouvelle impulsion à notre relation bilatérale". Il a souligné que cette visite marquait aussi le 50ème anniversaire de la visite du général de Gaulle au Mexique en 1964. "Nous Mexicains, nous en souvenons avec un sentiment spécial parce qu'à partir d'une politique extérieure active et visionnaire, il a mené le Mexique au monde et apporté le monde au Mexique".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

TWEET - Valérie Trierweiler s’invite au voyage de Hollande au Mexique

D'UN COUP - Rupture sans préavis entre Hollande et Trierweiler

INTERVIEW - Maude Versini "très contente" du soutien de Valérie Trierweiler