Au Brésil, les prostituées s'entraînent à l’anglais

  • A
  • A
Au Brésil, les prostituées s'entraînent à l’anglais
Tout le pays se prépare à accueillir la Coupe du monde de football en 2014, y compris les prostituées.@ Maxppp
Partagez sur :

Avec une échéance en tête : la Coupe du monde de football, organisée en 2014 dans leur pays.

Rien n’est laissé au hasard avant la Coupe du monde de football de 2014. Au Brésil, les prostituées peuvent d’ores et déjà prendre des cours de langue afin de pouvoir faire face à l’afflux de touristes étrangers. A Belo Horizonte, une association propose ainsi des cours gratuits, dispensés par des bénévoles.

"Lorsque tout ce débat sur la préparation de la Coupe du monde a débuté, l’an dernier, nous avons décidé que les femmes devaient se préparer elle aussi", explique tout simplement la présidente de l’association, Cida Veira.

Utile pour pouvoir négocier

Au programme : de l’anglais, donc, et de l’espagnol. Pour les prostituées issues de l’immigration, des cours de portugais sont aussi dispensés. L’association réfléchit également à la possibilité d’offrir des cours de français et d’italien. Pour Cida Veira, "c’est important pour la dignité au travail, ces femmes doivent pouvoir négocier des tarifs équitables et se défendre".

Le cursus dure six à huit mois. Pour l’instant, 20 travailleuses du sexe se sont inscrites, mais l‘association espère recevoir au moins 300 inscriptions. Elle pourrait bien atteindre, sinon dépasser cet objectif, puisqu’elle reçoit des appels de femmes travaillant jusqu’à Sao Paulo, à un demi-millier de kilomètres de Belo Horizonte.