Attentats : les autorités belges demandent le report de la marche de dimanche à Bruxelles

  • A
  • A
Attentats : les autorités belges demandent le report de la marche de dimanche à Bruxelles
Les autorités demandent aux Belges de ne pas manifester dimanche, quelques jours après les attentats de Bruxelles. @ AFP
Partagez sur :

Les autorités appellent la population à ne pas manifester dimanche, pour des raisons de sécurité. 

Les autorités belges ont appelé samedi la population à ne pas participer dimanche à Bruxelles, pour des raisons de sécurité, à la "marche contre la peur" organisée après les attentats qui ont fait 31 morts mardi. "Vu le niveau 3 (sur une échelle de 4, NDLR) de la menace qui reste maintenu, vu les enquêtes en cours (...) et étant donné la mobilisation et la capacité policière sur le terrain (...) nous voulons inviter les citoyens à ne pas manifester demain", a déclaré lors d'une conférence de presse le maire de Bruxelles Yvan Mayeur. Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon a appuyé cette demande.

Un report "de quelques semaines". Le maire de Bruxelles et le ministre de l'Intérieur ont ainsi demandé le report de la marche, sans fixer de délai. "Nous partageons évidemment l'émotion de la population. Mais nous souhaitons que les manifestations soient reportées de quelques semaines", ont-ils poursuivi, selon des propos reportés par la Libre Belgique.

Les autorités ont également précisé que des contrôles seront effectués dimanche à la place de la Bourse, à Bruxelles, lors de la commémoration aux victimes. Par ailleurs, la police a indiqué "qu'aucun sac, sac à dos, sac en plastique, sac de sport ou toute autre forme d'emballage ne seront admis".