Attentats en Catalogne : la traque du dernier suspect, "priorité" des enquêteurs

  • A
  • A
Attentats en Catalogne : la traque du dernier suspect, "priorité" des enquêteurs
Younès Abouyaaquoub est désormais recherché par toutes les polices d'Europe (photo d'illustration). @ PAU BARRENA / AFP
Partagez sur :

Le conducteur de la camionnette qui a tué 13 personnes à Barcelone, dernier membre d'une cellule de douze personnes, est toujours en fuite. Les recherches ont été étendues à l'Europe.

Il est désormais l'homme le plus recherché d'Europe. Quatre jours après les attentats perpétrés en Catalogne, qui ont fait 15 morts, la police poursuit sa traque de Younès Abouyaaquoub, un Marocain de 22 ans radicalisé à Ripoll, au pied des Pyrénées. L'homme, soupçonné d'avoir foncé dans la foule au volant d'une camionnette sur la Rambla, en plein coeur de Barcelone, jeudi après-midi, "pourrait être armé", selon la police catalane.


Mise à jour le 21/08 à 18h30. La police catalane a indiqué avoir abattu lundi l'auteur présumé de l'attentat de Barcelone Younes Abouyaaqoub, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de la ville.

  • La police est-elle certaine que Younès A. conduisait la camionnette ?

Après plusieurs jours de vérifications, les enquêteurs en ont désormais la conviction. Ces derniers ont un temps envisagé que le conducteur du véhicule, qui avait pris la fuite à pieds après les faits, ait pu faire partie des cinq membres de la cellule terroristes abattus par la police à Cambrils, dans la nuit de jeudi à vendredi. Mais cette hypothèse a été levée, tout comme celle d'un décès dans l'explosion de la planque des djihadistes, survenue mercredi soir à Alcanar, à 200 km au sud-ouest de Barcelone. "C'est évident, puisque c'est lui qui était au volant de la camionnette, il ne peut pas être mort", a indiqué le responsable de l'Intérieur de Catalogne, Joaquim Forn, lundi sur Catalunya Radio. Younès Abouyaaquoub est donc le seul membre du commando encore en vie et qui n'ait pas été arrêté.

  • De quoi est-il soupçonné ?

Après avoir foncé dans la foule, tuant 13 personnes, Younès Abouyaaquoub s'est emparé du véhicule d'un automobiliste dans la localité de San Just, non loin de là. Le corps sans vie de l'homme, tué à l'arme blanche, a été retrouvé dans la voiture. Il est désormais officiellement considéré comme la 15ème victime des attentats de Catalogne. C'est après ce meurtre que les enquêteurs ont perdu la trace du suspect. Sa traque est désormais une "priorité" selon les termes de Joaquim Forn.

  • Comment s'organise sa traque ?

Younès Abouyaaquoub, considéré comme "dangereux" par la police espagnole mais introuvable depuis jeudi, pourrait avoir quitté le pays. A-t-il pu passer la frontière française ? "Nous n'avons pas d'informations spécifiques sur ce sujet mais cela ne peut évidemment pas être exclu", répondait dimanche le chef de la police régionale de Catalogne. Lundi, les autorités ont précisé que l'avis de recherche émis en Espagne était également diffusé à l'étranger. Sur les réseaux sociaux, des photos et une description du suspect ont été diffusées.



Selon la police, Younès Abouyaaquoub mesure environ 1,80 m, a la peau sombre, les cheveux courts et pourrait porter une barbe de "trois ou quatre jours".  Toute personne détenant des informations à son sujet peut joindre la police espagnole par mail (mossos.terrorisme@gencat.cat) ou par téléphone (937285220).