Attentats en Catalogne : le dernier suspect encore en fuite abattu par la police

  • A
  • A
Attentats en Catalogne : le dernier suspect encore en fuite abattu par la police
Younes Abouyaaqoub est accusé d'avoir tué 14 des 15 victimes des attentats en Catalogne.@ LLUIS GENE / AFP
Partagez sur :

La police catalane a annoncé lundi avoir abattu l'auteur présumé de l'attentat de Barcelone, à 50 km à l'ouest. L'individu semblait porter une ceinture d'explosifs.

Il était recherché par toutes les polices d'Europe. Younès.A, dernier membre encore en fuite de la cellule djihadiste responsable des attentats de la semaine dernière en Catalogne, a été abattu lundi par la police catalane, après quatre jours de chasse à l'homme.

La zone bouclée par la police. Le Marocain de 22 ans a été tué à Subirats, à 50 kilomètres à l'ouest de Barcelone lors d'une opération de police qui avait commencé peu après 16 heures. Les Mossos d'Esquadra, la police catalane, ont annoncé à 18h20 avoir identifié le mort comme Younès.A, mais ils continuaient à quadriller la zone à la recherche d'éventuels complices. "Nous confirmons que l'individu abattu lors d'une opération à Subirats est Younès.A, l'auteur de l'attentat terroriste à Barcelone", déclarent-ils sur leur compte Twitter. La police avait barré l'accès à la route qui serpente entre les vignes près de laquelle l'homme semble avoir été abattu, tandis qu'un hélicoptère survolait la zone bouclée par la police, a constaté un journaliste de l'AFP sur place.



"Ici, il y a pas mal de maisons de travailleurs saisonniers abandonnées, c'est facile de se cacher", a confié à l'AFP Arnau Gomez, 24 ans, qui habite à un kilomètre de là où l'homme a été abattu. Soudain, "on a entendu passer beaucoup de voitures de police, 20 ou 25, toutes sirènes hurlantes", a expliqué Roser Ventura, employée dans une cave à vin à environ 500 mètres de l'endroit où Abouyaaqoub avait été repéré.

L'homme semblait porter une ceinture d'explosifs. Lorsqu'il a été abattu, l'homme portait ce qui "semble être une ceinture d'explosifs", a expliqué la police catalane sur son compte Twitter. La ceinture a été retirée par les démineurs qui n'ont pas, à ce stade, annoncé si elle était réelle ou factice.

Ultime suspect encore en fuite. Younès.A conduisait la camionnette qui a semé la mort jeudi dernier sur la Rambla, à Barcelone, tuant treize personnes et faisant 120 blessés, dont neuf se trouvaient toujours dans un état critique lundi. La police catalane lui a également attribué un quatorzième décès, celui d'un homme dont il a volé la voiture dans sa fuite hors de la capitale catalane. Unique suspect encore en fuite dans l'enquête sur les attentats jeudi à Barcelone puis dans la station balnéaire de Cambrils, il faisait l'objet d'un avis de recherche largement diffusé en Espagne et dans le reste de l'Europe.

Huit membres de la cellule tués, quatre interpellés. Sur les onze autres membres de la cellule, sept ont trouvé la mort et quatre ont été arrêtés par les forces de l'ordre. Ils seront traduits devant la haute cour de justice de Madrid, compétente pour les affaires de terrorisme.