Attentats de Londres : un cadre espagnol de HSBC porté disparu

  • A
  • A
Attentats de Londres : un cadre espagnol de HSBC porté disparu
L'attentat a fait sept morts et 48 blessés.@ NIKLAS HALLE'N / AFP
Partagez sur :

L'homme a été vu pour la dernière fois tentant de s'imposer entre un des terroristes et une femme. Les autorités espagnoles le recherchent activement.

Un Espagnol sans doute victime des attentats de Londres samedi était toujours recherché lundi après avoir été vu pour la dernière fois tentant de défendre une femme face à un terroriste, a-t-on appris de sources concordantes. Ignacio Echeverria Miralles de Imperial, 39 ans, juriste et spécialiste de la lutte anti-blanchiment chez HSBC à Londres "se promenait avec des amis quand les attaques se sont produites", a écrit son frère Joaquin, en publiant un avis de recherche sur son compte Facebook.

"Il s'est bagarré et il est tombé par terre". L'homme brun de 1,75 mètre se trouvait samedi soir sur le London Bridge, "il s'est bagarré, ses amis l'ont vu et il est tombé à terre, c'est la dernière fois qu'ils l'ont vu", a écrit son frère. Selon ses amis, ce fan de skateboard rentrait d'un skatepark quand il a vu ce qu'il croyait être une bagarre ordinaire et a cherché à s'interposer. Au point d'être surnommé par la BBC "le héros au skateboard". 

Peut-être à l'hôpital. Le ministre espagnol de l'Intérieur Juan Ignacio Zoido l'a aussi évoqué lundi sur la radio Cadena SER, expliquant qu'il avait été "vu par ses amis tentant de défendre une dame alors qu'elle était poignardée". Le ministre a confirmé son identité et précisé que les autorités espagnoles travaillaient étroitement avec sa famille, notamment sa sœur, résidente à Londres comme lui, pour tenter de le retrouver. Il a émis l'hypothèse d'une sédation à l'hôpital qui pourrait expliquer qu'il ne se soit pas manifesté.

Un deuxième Espagnol victime des attaques de samedi soir a lui bien été localisé, a-t-il par ailleurs déclaré, en précisant qu'il n'était que légèrement blessé à un poignet, au torse et à une jambe, et que cet étudiant en master avait hâte de quitter l'hôpital pour préparer un examen. Samedi soir, des terroristes ont fondu sur la foule du quartier de Borough Market avec une camionette avant de poignarder des passants, faisant sept morts et 48 blessés.