Attentats de Boston : une vidéo montre Tsarnaev sur les lieux

  • A
  • A
Attentats de Boston : une vidéo montre Tsarnaev sur les lieux
@ FBI
Partagez sur :

ACCABLANT - Le FBI a publié mercredi une vidéo, diffusée lors du procès de Djokhar Tsarnaev, montrant l'accusé déposer un sac à dos au milieu de la foule avant l'explosion.

Pas à pas, on peut suivre le parcours des frères Tsarnaev près de la ligne d'arrivée du marathon de Boston. Une vidéo a été diffusée aux membres du jury lors du procès de Djokhar Tsarnaev accusé d'être l'auteur des attentats qui ont tué trois personnes et fait 264 blessés en avril 2013. On y voit notamment le jeune homme s'approcher de la ligne d'arrivée, déposer au sol un sac à dos et s'éloigner avant l'explosion.



Les deux frères dans les rues de Boston. La vidéo de deux minutes montre Tamerlan et Djokhar Tsarnaev se suivre dans les rues de Boston, le jour du marathon. Le grand frère porte une casquette noire tandis que le cadet une casquette blanche. Chacun a un sac sur le dos, dans lequel les bombes sont présumées avoir été cachées. On les voit se faufiler dans la foule présente sur la ligne d'arrivée puis les images se concentrent sur Djokhar, l'accusé du procès - Tamerlan ayant été tué dans un affrontement avec la police quelques jours après les attentats.

Le jeune Américain d'origine tchétchène s'installe alors près du premier rang des spectateurs, où il dépose son sac à terre avant de s'éloigner sans se hâter. Quelques secondes plus tard, une énorme explosion brouille les images. Trois personnes, dont un enfant de 8 ans, seront tuées par cette bombe.

Sans regarder en arrière. La vidéo montre ensuite la cohue, des personnes sautant par-dessus les barrières. Djokhar Tsarnaev s'enfuit également en courant, sans regarder en arrière.

La suite se déroule 25 minutes plus tard, dans un supermarché où le principal suspect des attentats s'achète tranquillement une bouteille de lait. On le voit ensuite sur un parking, s'installer côté passager à bord d'une voiture noire.

Lors des audiences de mercredi, les procureurs ont également dévoilé le texte écrit par Djokhar Tsarnaev sur la coque du bateau dans lequel il se cachait avant d'être attrapé par la police, peut-on lire dans un article du New York Times. A l'issue du procès, le jeune homme risque la peine de mort s'il est déclaré coupable des attentats de Boston. La ligne de défense consiste à présenter son frère Tamerlan comme le cerveau de l'opération.

>> LIRE AUSSI - Une ville traumatisée doit juger l'accusé

>> LIRE AUSSI - Djokhar Tsarnaev, les photos de la discorde

>> LIRE AUSSI - Les internautes, apprentis enquêteurs