Attentats à Bruxelles : "L'essentiel des blessés est arrivé en début de matinée"

  • A
  • A
Partagez sur :

Lionel Gougelot, envoyé spécial d'Europe 1, était à l'hôpital Saint-Luc à Bruxelles où les premiers blessés des attentats à Bruxelles ont été emmenés.

Mardi matin, deux attentats terroristes ont frappé Bruxelles, capitale de la Belgique. Une première attaque s'est produite à l'aéroport de Zaventem. Une seconde dans le métro de la ville, à la station Maelbeek, dans le quartier européen. Selon un dernier bilan officiel, ces attentats ont fait au moins 26 morts et des dizaines de blessés. Aussitôt, un important dispositif médical a été mis en place.

Un périmètre bouclé. Lionel Gougelot, envoyé spécial pour Europe 1, s'est rendu notamment aux cliniques universitaires de Saint-Luc, à Bruxelles. "C'est ici, en priorité, qu'ont été acheminées les premières personnes blessées dans la double explosion du terminal de l'aéroport Zaventem", a-t-il indiqué. "Dès les premières minutes, le plan d'urgence a été déclenché à l'hôpital. (...) Le périmètre a été bouclé pour assurer l'accès aux véhicules de secours".

Un appel aux dons du sang. "Dans le courant de la matinée, deux autres hôpitaux ont été mobilisés par le plan d'urgence", a précisé le journaliste. Il s'agit de l'hôpital Érasme, dans le centre de Bruxelles, et de l'hôpital Saint-Pierre. "L'essentiel des blessés est arrivé en début de matinée", selon Lionel Gougelot. Par ailleurs, les hôpitaux ont lancé un appel aux dons du sang en direction de la population belge.

Sur Twitter, la Croix-Rouge belge précise que l'appel aux dons du sang est lancé "pour les donneurs O négatif et A négatif en Wallonie (pas à Bruxelles)".