Attentat suicide dans un bus en Syrie : 32 morts, selon l'OSDH

  • A
  • A
Attentat suicide dans un bus en Syrie : 32 morts, selon l'OSDH
Des combattants rebelles syriens. Image d'illustration.@ DELIL SOULEIMAN / AFP
Partagez sur :

Toujours selon l'OSDH, les victimes de cet attentat, survenu dimanche soir, sont des combattants syriens.

Un kamikaze a actionné sa ceinture d'explosifs dimanche soir dans un autobus en Syrie près du point de passage d'Atmeh à la frontière turque, faisant au moins 32 morts, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Un précédent bilan avait fait état de 15 morts.

Des combattants syriens visés. L'autobus transportait des combattants syriens, précise  l'OSDH, une ONG basée à Londres qui dispose d'un réseau d'informateurs sur le terrain. Des images circulant sur les réseaux sociaux, que Reuters n'a pas pu vérifier, montraient les restes carbonisés d'un autobus tandis que les médecins soignaient les blessés.

Dans un bastion de l'opposition. Selon la chaîne de télévision CNN Turk, l'attentat a eu lieu à l'entrée du camp de réfugiés d'Atmeh en Syrie. La province syrienne d'Idlib, où se trouve Atmeh, est un bastion important de l'opposition au président syrien Bachar al Assad soutenue par la Turquie.