Attentat en Turquie : "Deux hypothèses", Daech ou "une organisation radicale kurde"

  • A
  • A
Partagez sur :

TERRORISME - Pour Dorothée Schmid, spécialiste des politiques européennes, l'attentat sur la place turque qui a fait au moins 10 morts mardi a pu être commis par Daech ou des kurdes.

Chercheuse à l'Institut français des relations internationales, Dorothée Schmid a apporté un éclairage sur l'attentat survenu en Turquie mardi matin. Selon la spécialiste des politiques européennes, "deux hypothèses principales" permettent d'expliquer ce drame. "Nous avons tendance à penser qu'il s'agirait d'un attentat de l'Etat islamique", a-t-elle expliqué au micro d'Europe 1. En effet, la Turquie a récemment effectué "beaucoup de rafles sur les cellules" de Daech, et il pourrait s'agir de représailles.

La piste des séparatistes kurdes. Autre hypothèse : celle d'un attentat d'une "organisation radicale kurde". Là encore, il s'agirait d'une réaction après que la police turque a abattu une kamikaze kurde fin décembre, lors d'une fusillade dans un aéroport. "Une sale guerre est en train de reprendre à l'est de la Turquie entre les kurdes séparatistes du PKK et le pouvoir turc", a indiqué Dorothée Schmid.

Au moins 10 morts. Au moins 10 personnes ont été tuées et 15 autres blessées dans une explosion survenue mardi place Sultanahmet, dans le quartier historique et touristique de la partie européenne d'Istanbul. Un bilan qui reste encore provisoire et officiel.