Attentat du Bardo : un Marocain arrêté en Tunisie

  • A
  • A
Attentat du Bardo : un Marocain arrêté en Tunisie
Musée du Bardo à Tunis @ FETHI BELAID / AFP
Partagez sur :

TERRORISME - L'homme passait la frontière entre la Libye et la Tunisie quand il a été arrêté. Il serait impliqué de manière indirecte dans l'attaque du musée du Bardo qui a fait 22 morts le 18 mars dernier à Tunis. 

Un deuxième Marocain recherché pour implication présumée dans l'attentat sanglant du 18 mars contre le musée du Bardo à Tunis a été arrêté à la frontière tuniso-libyenne, a annoncé jeudi le porte-parole du ministère tunisien de l'Intérieur. Mi-mars, 22 personnes avaient trouvé la mort, dont 21 touristes étrangers et un policier tunisien, dans cette attaque revendiqué par le groupe Etat islamique.

Il revenait de Libye. Identifié comme Noureddine al-Naïbi, "il a été arrêté à Ras Jedir dimanche alors qu'il revenait en Tunisie depuis la Libye", a déclaré Mohamed Ali Aroui. L'homme a été impliqué "de manière indirecte" dans l'attentat.

Une cinquantaine de personnes arrêtées. Un autre Marocain a été arrêté en Italie le 20 mai dernier. Abdelmajid Touil, 22 ans, serait parti en Tunisie avant de revenir en Europe. Un mandat d'arrêt international avait été lancé contre lui sur des chefs d'homicide involontaire. Au total, dans le cadre de l'enquête, les autorités tunisiennes ont détenu près d'une cinquantaine de personnes. Les attaquants, de jeunes Tunisiens, ont tous deux été abattus par les forces de l'ordre à l'issue d'un assaut.