Attentat d'Istanbul : une Franco-Tunisienne tuée

  • A
  • A
Attentat d'Istanbul : une Franco-Tunisienne tuée
Une Franco-Tunisienne de 32 ans est morte dans l'attaque de la discothèque.@ YASIN AKGUL / AFP
Partagez sur :

Une femme de 32 ans, de nationalités française et tunisienne, est morte dans l'attaque survenue dans la nuit de samedi à dimanche, dans une discothèque d'Istanbul.

Une Franco-Tunisienne âgée de 32 ans, selon les informations d'Europe 1, est décédée dans l'attaque d'une boîte de nuit à Istanbul, et trois autres Français ont été blessés, a annoncé dimanche le ministre français des Affaires étrangères. "C'est avec une immense tristesse que je confirme le décès d'une ressortissante française, également de nationalité tunisienne, lors de l'attaque d'une discothèque à Istanbul", a dit Jean-Marc Ayrault dans un communiqué.

Son époux, également décédé. "Son époux, de nationalité tunisienne, est également décédé", a-t-il précisé. Trois autres Français, âgés de 24, 28 et 35 ans, selon Europe 1, ont été blessés dans cette attaque, a indiqué le ministre français des Affaires étrangères dans un autre communiqué.

"Le bilan est encore provisoire, notre consulat général à Istanbul continue, en liaison avec les autorités turques, à rechercher dans les hôpitaux d'éventuels Français parmi les personnes blessées ou parmi les personnes décédées", a précisésur BFM TV Romain Nadal, porte-parole du quai d'Orsay.

Enquête ouverte. L'enquête, confiée à la Sdat (Sous-direction antiterroriste) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), ouverte pour assassinats et tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste, est classique du fait de la présence de ressortissants français parmi les victimes.  

Chasse à l'homme. Trente-neuf personnes au moins ont été tuées et des dizaines d'autres blessées dans la nuit de samedi à dimanche dans l'attaque d'une boîte de nuit très fréquentée d'Istanbul, où la police s'est lancée dans une chasse à l'homme pour tenter de retrouver le ou les tueurs.