Attentat déjoué en France : un troisième homme inculpé en Belgique

  • A
  • A
Attentat déjoué en France : un troisième homme inculpé en Belgique
@ AFP
Partagez sur :

L'homme est de nationalité belge et est âgé de 34 ans.

Un troisième homme a été inculpé en Belgique pour "participation aux activités d'un groupe terroriste" dans le cadre de l'enquête sur un projet d'attentat "imminent" déjoué en France, a annoncé samedi le parquet fédéral belge. "Dans le cadre de l'enquête ayant conduit à l'arrestation du nommé Reda Kriket" le 24 mars en banlieue parisienne, principal suspect dans cette affaire, un juge d'instruction spécialisé en matière de terrorisme a inculpé et incarcéré vendredi "le nommé Y. A., né le 4 mai 1982, de nationalité belge", a indiqué le parquet dans un communiqué, sans autre précision.

Une action "imminente" et d'une "extrême violence". Il s'agit du troisième suspect inculpé en Belgique dans l'enquête liée à l'arrestation, le 24 mars, du Français Réda Kriket, qui, selon le procureur de Paris François Molins, préparait une action "imminente" et d'une "extrême violence". Les deux autres, que le parquet a désignés par leur prénom et l'initiale de leur nom, sont Rabah N. et Abderrahmane A. Pour le second, il s'agit d'Abderrahmane Ameroud, un Algérien condamné en mai 2005 par le tribunal correctionnel de Paris à sept ans de prison et à une interdiction définitive du territoire français pour avoir recruté des volontaires pour l'Afghanistan et apporté un soutien logistique aux assassins du commandant Ahmed Shah Massoud, tué en 2001.