Attentat de Tunis : une quatrième victime française

  • A
  • A
Attentat de Tunis : une quatrième victime française
@ SALAH HABIBI / AFP
Partagez sur :

François Hollande a annoncé samedi un quatrième décès français dans l'attentat du musée du Bardo à Tunis.

L'attaque du musée du Bardo a finalement fait quatre morts français. François Hollande a annoncé samedi qu'une Française, blessée lors de l'attentat du 18 mars à Tunis, avait succombé à ses blessures.

Grièvement blessée. Le chef de l'Etat exprime sa "profonde tristesse" après le décès de cette quatrième victime française, "grièvement blessée" lors de cette attaque revendiquée par l'Etat islamique et dont l'état "inspirait une vive inquiétude". "J'apprends avec une grande émotion le décès d'une 4ème compatriote, victime du terrorisme à Tunis. La France ne cédera jamais", a réagi, de son côté, le Premier ministre Manuel Valls sur les réseaux sociaux. Au total, cette attaque a fait 22 morts, dont 21 touristes étrangers.

Hollande à Tunis dimanche. François Hollande, qui se rend dimanche à la "grande marche contre le terrorisme" à Tunis, rendra hommage aux quatre Français tués dans l'attentat. Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, et l'ancien maire de Paris, Bertrand Delanoë, participeront également à cette marche. "Je pense qu'il y aura des dizaines de milliers de personnes, d'ailleurs le président n'a pas manqué de faire appel au peuple Tunisien", a déclaré le porte-parole de la présidence tuinisienne Moez Sinaoui lors d'un point presse, évoquant "l'union sacrée" du pays face au "terrorisme".

>> LIRE AUSSI - Marche contre le terrorisme : Hollande à Tunis dimanche

>> LIRE AUSSI - Rescapée "par miracle" de l'attaque de Tunis, elle raconte

>> VOIR AUSSI - Les images de l'attaque de Tunis