Attentat de San Bernardino : les Etats-Unis demandent à la justice de forcer Apple à collaborer

  • A
  • A
Attentat de San Bernardino : les Etats-Unis demandent à la justice de forcer Apple à collaborer
Les Etats-Unis demandent à la justice de forcer Apple à collaborer.@ Andrew Burton / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Apple avait annoncé mardi son intention de contester la décision de justice lui ordonnant d'aider le FBI. Les Etats-Unis demandent à la justice de forcer l'entreprise à débloquer un iPhone.

Le ping-pong continue. Alors que la firme à la pomme avait annoncé mardi son intention de contester la décision de justice lui ordonnant d'aider le FBI à décrypter le téléphone de Syed Rizwan Farook, l'un des auteurs du massacre de San Bernardino le 2 décembre dernier en Californie, le département américain de la Justice (DoJ) a déposé une motion vendredi pour obtenir un ordre de la justice forçant Apple à aider les enquêteurs à débloquer l'iPhone en question. "La décision ne requiert pas, contrairement à ce qu'affirme la déclaration publique d'Apple, qu'Apple crée ou fournisse une porte dérobée sur tous les iPhone", indique la motion.

Pour Apple, un danger pour ses clients. Parlant de "mesure sans précédent qui menace la sécurité de nos clients", le PDG d'Apple, Tim Cook, avait déclaré qu'il s'opposerait à l'injonction de la justice. "Le FBI veut que nous concevions une nouvelle version du système d'exploitation de l'iPhone en contournant d'importants dispositifs de sécurité et que nous l'installions sur un iPhone récupéré pendant l'enquête", expliquait-il.

L'attentat de San Bernardino avait fait 14 morts et 22 blessés.