Attentat de Munich (1972): un néonazi impliqué

  • A
  • A
Partagez sur :

Le chef du commando qui a pris en otage des athlètes israéliens à Munich en 1972, le Palestinien Abou Daoud, a eu recours à l'aide d'un néonazi allemand, affirme dimanche le magazine allemand Der Spiegel dans son édition en ligne.

Des documents rendus publics à la demande du magazine indiquent qu'en juillet 1972, les services des renseignements intérieurs allemands avaient été destinataires d'un courrier de la police criminelle faisant état d'une rencontre entre un homme d'"apparence arabe", "Saad Walli", un pseudonyme pour Abou Daoud, le chef du commando, et un néonazi allemand, Willi Pohl.