Attentat de Manchester : "même les services britanniques ne sont pas infaillibles"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Jean-Charles Brisard, président du Centre d'analyse du terrorisme, estime qu’il n’existe pas "de risque zéro" en matière de terrorisme. 

INTERVIEW

L’attentat de Manchester, qui a fait au moins 22 morts lundi soir, aurait-il pu être évité ? "On n’est pas dans le risque zéro. Même les services britanniques ne sont pas infaillibles", a estimé Jean-Charles Brisard, président du Centre d’analyse du terrorisme, interrogé mardi soir au Club de la presse d’Europe 1.

"Les services britanniques ne sont pas parvenus à déjouer plusieurs attentats majeurs sur le sol britannique. D’abord celui de 2005, perpétré par Al-Qaïda (une série d’attaques-suicide avait fait 52 morts et 700 blessés dans les transports londoniens, ndlr), ni les attentats qui ont eu lieu depuis 2015", a ajouté Jean-Charles Brisard.

"80 projets d’attentat déjoués sur le territoire européen." Les services de renseignement ont malgré tout déjoué de nombreux attentats ces dernières années, a tenu à préciser le président du Centre d’analyse du terrorisme. "Il y a eu 13 projets d’attentats déjoués de l’EI en Grande-Bretagne depuis 2013, et 80 projets d’attentats déjoués sur le territoire européen", a assuré Jean-Charles Brisard.

"Ces chiffres témoignent de l’efficacité des services de renseignements. Mais ils révèlent aussi l’intensité extraordinaire de ces terroristes pour frapper, grâce notamment aux djihadistes européens présents en Syrie et en Irak."