Attentat de Manchester : il est "clair" que l'enquête porte sur un réseau

  • A
  • A
Attentat de Manchester : il est "clair" que l'enquête porte sur un réseau
L'enquête sur l'attentat de Manchester se penche sur la piste du réseau. @ PAUL ELLIS / AFP
Partagez sur :

La police britannique a annoncé mercredi enquêter sur un réseau terroriste après l'attentat de Manchester, confirmant que le kamikaze n'a vraisemblablement pas agi seul.

La police britannique a affirmé mercredi qu'il était "très clair que l'enquête porte sur un réseau" concernant l'attentat de Manchester qui a fait 22 morts lundi, confirmant que le kamikaze n'avait vraisemblablement pas agi seul. 

Des opérations en cours. "Il est très clair qu'il s'agit d'un réseau sur lequel nous enquêtons", a déclaré le chef de la police de Manchester Ian Hopkins à la presse. "Des investigations approfondies sont en cours et des opérations se déroulent à travers l'agglomération du Grand Manchester au moment où nous parlons", a-t-il ajouté. 

L'attentat était "plus élaboré" que d'autres et "il semble probable" que l'assaillant n'ait "pas agi seul", avait expliqué dans la matinée la ministre britannique de l'Intérieur Amber Rudd. Il est "sans doute" passé par la Syrie, a de son côté avancé le ministre français de l'Intérieur, Gérard Collomb, décrivant un homme qui "tout d'un coup, après un voyage en Libye puis sans doute en Syrie, se radicalise et décide de commettre cet attentat". 

Quatre personnes en garde à vue. Trois hommes ont été arrêtés dans la nuit de mardi à mercredi au sud de Manchester, après l'arrestation mardi d'un homme de 23 ans dans la même zone. Ils se trouvaient tous quatre en garde à vue mercredi, a précisé le commissaire de police Ian Hopkins, et des perquisitions étaient en cours dans le centre.