Attentat de Londres : ce que l'on sait sur les victimes françaises

  • A
  • A
Partagez sur :

Plusieurs de nos compatriotes ont été touchés dans l'attaque de Londres samedi soir. Deux Français sont toujours portés disparus mardi.

Moins de 48 heures après l'attentat qui a frappé samedi soir le cœur de Londres, l'heure est aux bilans. Et la France figure parmi les pays touchés avec pas moins de huit victimes (un mort et sept blessés) mais également deux personnes disparues, a annoncé Jean-Yves Le Drian, lundi soir.

Un Français a été tué. Alexandre, un jeune homme de 27 ans d'origine normande qui vivait à Londres, a été tué par l'un des trois terroristes samedi soir. Il était serveur au restaurant Boro Bistro, situé près de Borough Market et dirigé par un Breton. Alexandre vivait en colocation avec l'un de ses amis, présent lui aussi lors de l'attaque. "Il avait des attaches familiales à Saint-Malo mais n'était pas lui-même malouin", a indiqué Claude Renoult, le maire de la cité corsaire où les drapeaux ont été mis en berne.

Sept Français blessés dont quatre grièvement. Sept Français ont également été blessés dans cette attaque survenue peu de temps après la fin de la finale de la Ligue des champions entre le Real Madrid et la Juventus. Quatre d'entre eux se trouvent dans un état grave. Au total, l'attaque a fait sept morts et une cinquantaine de blessés

Deux disparus. Toutes les zones d'ombres n'ont cependant pas encore été levées. Depuis samedi soir, un Français est porté disparu. Il pourrait s'agir de Sébastien, un jeune homme vivant depuis sept ans à Londres. Sa petite amie, qui continue de le chercher activement, a témoigné sur Europe 1. "Il était dans un bar en train de regarder le football avec des amis. À la fin du match, vers 22h (23h en France), ils sont partis pour aller dans un autre bar. Ils n’y sont jamais arrivés car ils ont entendu la camionnette. Ils ont d’abord cru à un accident de voiture, mais quelques secondes après, ils ont entendu les cris, alors ils ont commencé à courir. C’est la dernière fois que Sébastien a été vu", raconte Gerda Bennette.


Attentat de Londres : "Ils ne sont jamais...par Europe1fr

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, qui s'est rendu à Londre lundi après-midi, a confirmé qu'une deuxième personne était aussi portée disparue. Il s'agit d'un homme qui se trouvait sur le London Bridge avec sa petite amie au moment où le van est arrivé. Cette dernière a été hospitalisée, mais depuis elle n'a plus eu de nouvelles de son compagnon. "On pense que cette personne aurait pu sauter dans la Tamise, mais pour l’instant nous n'avons retrouvé ni son corps, ni aucun signe de vie", a précisé lundi matin le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, sur Europe 1.