Attentat de Berlin : deux perquisitions liées à Anis A. en Italie

  • A
  • A
Attentat de Berlin : deux perquisitions liées à Anis A. en Italie
Anis A. avait été interpellé à Milan, dans la nuit du 22 au 23 décembre (photo d'archives). @ DANIELE BENNATI / AFP
Partagez sur :

La police italienne a perquisitionné deux logements où l'auteur présumé de l'attentat au camion-bélier aurait séjourné voici un an. 

La police italienne a perquisitionné deux logements où le Tunisien d'Anis A., auteur présumé de l'attentat au camion-bélier à Berlin, aurait séjourné voici un an, a-t-on appris mercredi de source policière. Les deux logements perquisitionnés se trouvent dans la ville italienne d'Aprilia, au sud-est de Rome, a précisé la police. Les forces de l'ordre n'ont en revanche pas précisé si des occupants de ces logements ont été interrogés ou si des documents ont été saisis.

Une arrestation en Allemagne. Anis A. a été tué dans l'agglomération de Milan dans la nuit du 22 au 23 décembre lors d'un contrôle policier de routine, après plus de trois jours de chasse à l'homme. Avant de rejoindre l'Allemagne à partir de juillet 2015, le jeune tunisien avait purgé quatre ans de prison en Italie, pays dans lequel il pourrait avoir eu des contacts rencontrés en détention. La police allemande a pour sa part arrêté mercredi en Allemagne un possible contact tunisien d'Anis A.. Une perquisition a par ailleurs eu lieu au domicile du ressortissant tunisien et dans son commerce.

Un réseau de soutien ? Le scénario de ses trois jours de cavale s'est par ailleurs précisé mercredi: le Tunisien de 24 ans a transité en car par les Pays-Bas avant de passer par la France pour arriver en Italie. L'enquête doit encore éclaircir de nombreux points, à commencer par l'existence d'un éventuel réseau de soutien dans la préparation de l'attaque au camion volé et la fuite du jeune Tunisien.