Attentat de Bangkok : un suspect "avoue" avoir possédé des explosifs

  • A
  • A
Attentat de Bangkok : un suspect "avoue" avoir possédé des explosifs
@ AFP
Partagez sur :

Aucune piste n'est pour le moment privilégiée pour expliquer l'origine de cet attentat. 

Un premier suspect dans l'attentat meurtrier de Bangkok a "avoué" avoir été en possession d'explosifs, a annoncé la police thaïlandaise lundi. L'origine de l'attaque n'a toujours pas été élucidé trois semaines après. "Il a avoué et accepté le chef d'accusation" de détention de matériaux explosifs, a déclaré le porte-parole de la police, Prawut Thavornsiri. 

Il n'est pas le poseur de bombe. "Il a avoué et accepté le chef d'accusation" de détention de matériaux explosifs, a déclaré le porte-parole de la police, Prawut Thavornsiri. Ce suspect, interpellé mardi dernier, voyageait en Thaïlande sous le nom de Yusufu Mieraili, avec un passeport chinois à l'authenticité douteuse. Il avait été présenté par les autorités thaïlandaises comme un "suspect de premier plan", mais l'enquête ne donnait pas de signe de progression depuis plusieurs jours. Les enquêteurs ont rapidement exclu qu'il soit le poseur de bombe, apparu sur des images de télésurveillance en train de déposer un sac dans temple hindouiste à ciel ouvert du centre de Bangkok le 17 août.

Deux suspects. Le 29 août et le 1er septembre dernier, deux suspects avaient été arrêtés dont un d'origine turc chez lequel des matériaux pour fabriquer des bombes ont été retrouvés. 

Le 17 août dernier, une bombe avait explosé en plein centre de la capitale thaïlandaise, faisant 19 morts et 123 blessés.