Attentat de Bangkok : d'autres matériaux servant à fabriquer des bombes découverts lors d'un raid

  • A
  • A
Attentat de Bangkok : d'autres matériaux servant à fabriquer des bombes découverts lors d'un raid
Partagez sur :

Après avoir arrêté un suspect samedi, la police thaïlandaise a découvert des matériaux explosifs servant à fabriquer des bombes.

Des matériaux explosifs servant à fabriquer des bombes ont été découverts lors d'un raid dans une banlieue proche de celle où le suspect de l'attentat de Bangkok a été interpellé samedi, a annoncé la police lundi.

"Nous avons trouvé des sacs d'engrais, des montres, des systèmes radios entre autres matériaux servant à fabriquer des bombes", dimanche dans un appartement, a annoncé le porte-parole de la police nationale Prawut Thavornsiri. Ces révélations interviennent deux jours après l'arrestation d'un suspect, samedi. L'homme, d'origine turque, était en possession de matériaux permettant de fabriquer une bombe. Il s'agit d'une première avancée significative 12 jours après l'attentat meurtrier qui n'a pas été revendiqué.

Il "possède plusieurs passeports". Voyageant sous une identité turque qui doit encore être confirmée par Ankara, l'homme "possède plusieurs passeports", a annoncé le colonel Banphot Phunphien, porte-parole de la junte au pouvoir. L'homme, qui a été inculpé pour détention illégale de matériaux permettant de fabriquer une bombe, était interrogé par l'armée samedi soir. Il aurait été motivé par une "querelle privée", selon la police.

La police "sûre à 100% de son implication". Le chef de l'armée a assuré que les autorités thaïlandaises étaient désormais "sûres à 100% de son implication" dans l'attentat qui a fait 20 morts et plus de 120 blessés en plein centre de Bangkok le 17 août, mais sans pouvoir encore établir son rôle exact.