Attentat dans la banlieue sud de Beyrouth

  • A
  • A
Attentat dans la banlieue sud de Beyrouth
@ Pierre Sawaya
Partagez sur :

VIDEO - Une explosion a fait jeudi au moins 14 morts et 200 blessés à proximité d'un complexe utilisé par le Hezbollah libanais.

14 morts, 200 blessés. Un attentat à la voiture piégée a secoué jeudi la banlieue sud de Beyrouth, fief du Hezbollah libanais allié du régime syrien, faisant au moins 14 morts et 200 blessés,  selon un nouveau bilan fourni par l'agence nationale d'information (ANI). Un porte-parole de l'armée libanaise a affirmé à l'AFP qu'il s'agissait d'un attentat à la voiture piégée qui s'est produit dans une zone commerciale de la banlieue chiite.

"Le terrorisme frappe de nouveau". La télévision du Hezbollah, Al-Manar, a montré un énorme incendie, plusieurs voitures et bâtiments en feu, et des pompiers aidant des habitants bloqués à descendre de leur appartement, après la très puissante explosion. La chaîne a également montré une foule paniquée et en colère attroupée près du site de l'explosion, d'où s'élève une épaisse fumée noire. "Le terrorisme frappe de nouveau la banlieue sud", a commenté le présentateur d'Al-Manar qui a estimé que le parti chiite "paye le prix de sa position".

Le Hezbollah chiite, un allié indéfectible du régime syrien de Bachar al-Assad et qui combat avec ses troupes contre les rebelles en Syrie, est devenu la bête noire des insurgés syriens, en majorité des sunnites.