Attentat au Pakistan : le pape demande aux autorités d'assurer la sécurité des chrétiens

  • A
  • A
Attentat au Pakistan : le pape demande aux autorités d'assurer la sécurité des chrétiens
Le Saint-Père place Saint-Pierre à l'occasion de l'Angelus.@ FILIPPO MONTEFORTE / AFP
Partagez sur :

Lors de son discours place Saint-Pierre pour Pâques, le pape François a incité les autorités pakistanaises à protéger les chrétiens.

Le pape François a demandé lundi aux autorités du Pakistan de tout faire pour assurer la sécurité de la population et en particulier celle de la minorité chrétienne, après l'attentat "exécrable" qui a fait 72 morts.

"Je lance un appel". "Hier au Pakistan, la Sainte Pâque a été ensanglantée par un attentat exécrable", a déclaré Jorge Bergoglio devant les fidèles réunis place Saint Pierre à l'occasion de l'Angelus. "Encore une fois, la violence et le meurtre haineux conduisent seulement à la souffrance et à la destruction". "Je lance un appel aux autorités civiles et à toutes les composantes sociales de cette Nation, afin qu'elles fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour redonner sécurité et sérénité à la population, et en particulier aux minorités religieuses plus vulnérables", a encore déclaré le pape. 

La veille, le Vatican avait déjà condamné l'attentat qui visait la minorité catholique à Lahore au Pakistan, dénonçant une "violence fanatique" ayant conduit à un "horrible massacre de dizaine d'innocents".

Une attaque visant les chrétiens. Au moins 72 personnes sont mortes dans un attentat-suicide dimanche soir près d'un parc bondé de Lahore, grande ville de l'est du Pakistan, où des chrétiens célébraient les fêtes de Pâques. Les talibans pakistanais ont revendiqué l'attentat, et affirmé qu'il visait les chrétiens, qui constituent un peu moins de 2% de la population de ce pays de 200 millions d'habitants, majoritairement musulman sunnite.