Attentat à Dortmund : le parquet remet en cause les lettres retrouvées près du car

  • A
  • A
Attentat à Dortmund : le parquet remet en cause les lettres retrouvées près du car
Les trois lettres revendiquaient un attentat mené "au nom d'Allah".@ Sascha Schuermann / AFP
Partagez sur :

Selon les enquêteurs, les lettres retrouvées après l'attaque contre le bus des joueurs du Borussia Dortmund pourraient être des faux visant à détourner l'enquête vers la piste islamiste.

Les enquêteurs chargés d'élucider les explosions qui ont visé mardi le car des joueurs du Borussia Dortmund ont des doutes sur l'authenticité des lettres retrouvées sur les lieux, a annoncé vendredi le parquet fédéral. Ces documents accréditaient la piste islamiste.

Un suspect arrêté jeudi. Trois lettres, toutes identiques et imprimées en Allemagne, ont été retrouvées sur les lieux de l'attentat, à Dortmund, et revendiquaient un attentat mené "au nom d'Allah", selon la chaîne de télévision ARD. Mais selon un rapport commandé par les enquêteurs, des "doutes importants" entourent ces lettres, susceptibles d'avoir été écrites pour accréditer à tort la piste islamiste, poursuit ARD.

Un juge allemand a approuvé jeudi la mise en état d'arrestation d'un suspect irakien interpellé après les explosions à Dortmund. Il n'y a toutefois aucune preuve qu'il ait pris part à l'attaque contre le car.