Attentat à Bamako : 14 clients étrangers, 5 employés et un gendarme tués

  • A
  • A
Attentat à Bamako : 14 clients étrangers, 5 employés et un gendarme tués
@ Sebastien RIEUSSEC / AFP
Partagez sur :

C'est le nouveau bilan remis à jour par le patron du groupe Rezidor, propriétaire de l'hôtel Radisson Blu à Bamako, lieu d'une prise d'otages vendredi dernier.

Trois employés et deux gardiens maliens de de l'hôtel Radisson Blu de Bamako ont été tués lors de l'attaque vendredi matin, a indiqué le patron du groupe Rezidor, qui gère l'établissement, portant le bilan à 14 clients étrangers, cinq personnels locaux et un gendarme malien.

Trois gardes armés. "Nous avons perdu trois membres de nos personnels et deux membres de nos services de sécurité", a déclaré le patron du groupe Rezidor, Wolfgang Neumann, venu à Bamako à la suite de l'attentat. Vendredi, l'accès à l'établissement était défendu par "trois gardes armés le matin même" de l'attaque, a-t-il souligné.

Analyse de kalachnikov. Parallèlement, les fusils d'assaut Kalachnikov utilisés par les deux assaillants tués étaient en cours d'analyse par des experts de la police de la Minusma. Ils ont été "retrouvés au Radisson auprès des terroristes lorsque nous sommes intervenus sur les lieux" le jour de l'attaque, ils "nous ont été confiés par la police malienne", a expliqué à la presse un officier de la gendarmerie française. Selon lui, les experts recherchent des "détails sur les numéros, la fabrication", qui permettront "de 'tracer' ces armes, savoir de quel stock elles proviennent".

Appel à témoins pour trois complices.Au moins trois complices présumés étaient recherchés mardi, et la télévision publique diffuse régulièrement depuis lundi un appel à témoins de la police nationale sollicitant toute information sur les deux assaillants tués (deux hommes à la peau noire) photos à l'appui.