Ouagadougou : "les gens sont très inquiets et se posent des questions"

  • A
  • A
Ouagadougou : "les gens sont très inquiets et se posent des questions"
L'assaut à l'hôtel Splendid@ AHMED OUOBA / AFP
Partagez sur :

INQUIÉTUDE - La confusion règne samedi matin à Ouagadougou, où une attaque terroriste est toujours en cours. Les habitants sont très inquiets. 

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Au moins 20 morts. C'est toujours la confusion samedi matin à Ouagadougou où une attaque terroriste contre un hôtel de luxe et un restaurant très prisés des occidentaux est toujours en cours. Le bilan fait, pour le moment, état d'au moins une vingtaine de morts. 

L'assaut est toujours en cours. L'assaut lancé vendredi dans la nuit, à 1h30 heure française, par les forces burkinabés et appuyées par les forces françaises est toujours en cours. Au moment de l'attaque, il y avait entre 100 et 200 personnes clients à l'intérieur de l'hôtel. 60 otages ont été immédiatement libérés par les militaires, dont le ministre de la fonction publique. Parmi ces otages libérés, il y aurait 33 blessés. Deux heures après le lancement de l'assaut, des coups de feu ont été entendus ainsi que des tirs très nourris. Les assaillants, entre 3 et 6 personnes, ce seraient séparés en deux groupes, l'un aurait pris l'hôtel Splendid, tandis que l'autre groupe aurait attaqué le Cappuccino Café.

L'inquiétude gagne les habitants. Le périmètre de sécurité est toujours maintenu. Contacté par Europe 1, Baghari Saïdou se trouve juste à côté des barrières de sécurité. Il explique : "Heureusement, les boutiques n'étaient pas encore ouvertes. Tout est fermé. La circulation a par contre repris mais sur le lieu de l'attaque, dans un rayon de 200 mètres environ, tout est bouclé par des gendarmes. Les gens sont très inquiets et surpris, surtout. Ils se posent des questions. Comment c'est possible ? Tant qu'on n'aura pas retrouvé les terroristes, on reste très prudent". L'attaque a été revendiquée par AQMI, Al-Qaïda au Maghreb Islamique.