Attentat de Londres : qui est Khalid M., l'assaillant ?

  • A
  • A
Attentat de Londres : qui est Khalid M., l'assaillant ?
L'assaillant était un Britannique de 52 ans.@ AFP
Partagez sur :

L'auteur de l'attaque de Londres a été identifié comme étant Khalid M., un Britannique âgé de 52 ans et connu des services de renseignement britanniques.

L'identité du terroriste se précise. La police britannique a identifié l'auteur de l'attaque de Londres comme étant Khalid M., un Britannique âgé de 52 ans. La piste du terrorisme islamiste, privilégiée par les enquêteurs, se confirme par ailleurs alors que le groupe État islamique a revendiqué l'attentat jeudi. 

Condamné pour des délits. Khalid M. était un ressortissant britannique, né dans le Kent, au sud-est de l'Angleterre. Il vivait depuis peu dans les West Midlands, dans le centre du pays, a précisé la police jeudi. L'homme "ne faisait l'objet d'aucune enquête en cours" mais avait été inculpé à plusieurs reprises notamment pour "possession d'armes", "agressions" et "désordre public", a précisé la police métropolitaine dans un communiqué. "Il n'a jamais été condamné pour des délits terroristes", a-t-elle cependant noté.

Pas fiché comme terroriste. Selon le quotidien anglais The Guardian, l'auteur de l'attaque était toutefois connu des services antiterroristes britanniques. Une information confirmée, jeudi matin, par Theresa May. L'auteur de l'attaque a, en effet, fait l'objet d'une enquête des services de renseignements intérieurs (MI5) en lien avec un réseau extrémiste violent, il y a quelques années. Toutefois, la Première ministre britannique précise qu'il était "un personnage périphérique" de cette enquête. 

Selon The Guardian toujours, il ne figurait pas sur la liste du MI5 des 3.000 personnes les plus susceptibles de commettre un acte terroriste. "Les services de renseignement ne possédait pas d'éléments sur son intention de mener une attaque terroriste", a confirmé la police jeudi.

"Un soldat" de Daech. Le groupe État islamique (EI) a présenté l'assaillant comme étant un de ses "soldats", en revendiquant l'attaque jeudi via son agence de propagande Amaq. "L'auteur de l'attaque en face du Parlement britannique à Londres est un soldat de l'EI et l'opération a été menée en réponse à l'appel à frapper les pays de la coalition" internationale anti-djihadistes, a affirmé Amaq, citant "une source de sécurité". La police britannique avait indiqué dès mercredi privilégier la piste du "terrorisme islamiste".

Des photos dans la presse britannique. Des photographies montrant l'assaillant au sol, quelques instants après avoir été abattu, entouré d'une équipe médicale et de policiers, ont été publiées mercredi dans la presse britannique. On y voit un homme à la peau mate, barbu et entièrement vêtu de noir. Plusieurs témoins directs de la scène confirment ces éléments physiques.

La voiture louée à Birmingham. L'auteur de l'attaque a d'abord foncé sur les piétons, à bord d'un SUV de marque Hyundai i40. Celui-ci aurait été flashé à une vitesse élevée à Chelmsford, non loin du pont de Westminster, indique le Daily Mail. Par ailleurs, BBC Newsnight croit savoir que l'assaillant avait loué la voiture à Birmingham, à trois heures de route au nord-ouest de la capitale.

Au lendemain de l'attaque, huit personnes soupçonnées de préparer des actes terroristes ont été arrêtées dans le cadre de perquisitions menées dans plusieurs villes du pays, à six adresses différentes, a indiqué la police jeudi soir. Dans un communiqué, la police a précisé que sept de ces personnes avaient été arrêtées à Birmingham et une à Londres, et que des opérations avaient également été menées à Brighton et dans le Carmarthenshire, au pays de Galles.