Attaque de Londres : raid de la police à Birmingham

  • A
  • A
Attaque de Londres : raid de la police à Birmingham
La police a refusé de confirmer que l'opération était liée à l'attentat.@ NIKLAS HALLE'N / AFP
Partagez sur :

La police britannique a arrêté sept personne dans la nuit de mercredi à jeudi à Birmingham, après l'attaque terroriste de Londres. 

La police britannique a mené dans la nuit un raid à Birmingham, dans le nord du pays, quelques heures après l'attentat de Londres qui a fait quatre morts*. Les enquêteurs ont ciblé six logements. Ils ont également procédé à sept interpellations, a précisé le chef de l'antiterrorisme.

La piste du "terrorisme islamiste" privilégiée. Birmingham est un fief des islamistes britanniques et l'un des auteurs des attentats de Bruxelles et Paris, Mohamed Abrini, y avait séjourné avant les attaques. La piste du "terrorisme islamiste" est privilégiée pour l'attaque de Londres, qui a fait cinq morts, dont l'assaillant, et une quarantaine de blessés devant le Parlement, un an jour pour jour après les meurtriers attentats de Bruxelles.

L'acte toujours pas revendiqué. Un homme barbu vêtu de noir a lancé mercredi en début d'après-midi sa voiture contre la foule sur le pont de Westminster, face à Big Ben, avant de poignarder à mort un policier en essayant de pénétrer dans le Parlement puis d'être abattu. L'acte n'avait toujours pas été revendiqué jeudi matin. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière au Royaume-Uni depuis les attentats suicide du 7 juillet 2005, revendiqués par des sympathisants d'Al-Qaïda, qui avaient fait 56 morts dans les transports en commun londoniens.


*Edit - Jeudi à 9h : La police britannique a revu le bilan de l'attaque à la baisse et indique que quatre personnes, dont le terroriste, ont été tuées.