Attaque au camion bélier à Jérusalem : le chauffeur a "fait marche arrière pour encore une fois écraser les soldats"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Léa Schreiber, guide touristique, accompagnait dimanche les soldats en excursion à Jérusalem qui ont été la cible d'une attaque au camion.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Une journée de tourisme qui s'est finalement terminée dans le sang. "J'ai vu un camion qui est monté sur le trottoir, je n'ai pas tout de suite compris ce qu'il se passait", témoigne auprès d'Europe 1 Léa Schreiber, guide civile qui accompagnait un groupe de soldats israéliens en excursion à Jérusalem dimanche, victimes d'une attaque au camion. Quatre soldats israéliens ont été tués lorsqu'un Palestinien a lancé son camion benne contre un des groupes de militaires. 

"Il a fait marche arrière pour écraser encore les soldats". "Tout de suite, des soldats ont commencé à tirer sur le chauffeur du camion. Mais il a fait marche arrière pour écraser encore une fois les soldats. Il y a eu beaucoup de tirs mais ils n'ont pas réussi à le toucher tout de suite", poursuit la guide civile. Le Palestinien au volant du camion a fini par être tué par balles sur place par les militaires. 

"C'était vraiment horrible". "Le commandant des soldats qui étaient avec nous nous a dit de nous cacher parce qu'il avait peur d'une deuxième attaque", raconte encore Léa Schreiber, ajoutant que la scène "était vraiment horrible". L'attaque a fait quatre morts et une quinzaine de blessés. Selon le Premier ministre israélien, elle est l'oeuvre d'un sympathisant de Daech.