Atlaoui : Hollande va "tout faire pour que l'exécution n'ait pas lieu"

  • A
  • A
Atlaoui : Hollande va "tout faire pour que l'exécution n'ait pas lieu"
@ EMMANUEL DUNAND / AFP
Partagez sur :

Le président français a réitéré jeudi soir sa volonté d'empêcher l'exécution du Français Serge Atlaoui, condamné à mort en Indonésie. 

François Hollande maintient la pression sur l'Indonésie. Le président français a affirmé jeudi qu'il fallait "tout faire jusqu'au dernier moment" pour que l'exécution de Serge Atlaoui, condamné à mort en Indonésie pour trafic de drogue, n'ait pas lieu. "L'abolition de la peine de mort est pour nous un principe essentiel", a-t-il souligné  lors d'une conférence de presse à l'issue d'un sommet européen. "Pour Serge Atlaoui la mort ne peut pas être la sanction", a ajouté la chef de l'Etat.

Donald Tusk, le président du Conseil européen, s'est lui aussi exprimé sur cette question. "L'Union européenne est totalement opposée à la peine de mort. Cela ne peut pas être une réponse au trafic de drogue", a-t-il déclaré. "Je fais référence à M. Atlaoui, le citoyen français qui a été condamné par les autorités indonésiennes", a-t-il ajouté.

Accusé de trafic de drogue, Serge Atlaoui, artisan soudeur de 51 ans originaire de la région de Metz (nord-est de la France) et père de quatre enfants, risque d'être fusillé prochainement et pourrait être le premier Français à être exécuté depuis près de 40 ans.Il a toujours clamé son innocence, affirmant qu'il n'avait fait qu'installer des machines industrielles dans ce qu'il croyait être une usine d'acrylique, qui abritait en réalité une fabrique clandestine d'ecstasy.

>> LIRE AUSSI - François Hollande lance un appel à l'Indonésie

>> LIRE AUSSI - Indonésie: inquiétude pour le Français condamné à mort

>> LIRE AUSSI - Anggun demande au président indonésien de gracier Serge Atlaoui