Atlantis s'empare du télescope Hubble

  • A
  • A
Atlantis s'empare du télescope Hubble
Partagez sur :

La navette américaine Atlantis s'est emparée mercredi avec succès du télescope Hubble lors d'une manoeuvre périlleuse à près de 600 km d'altitude destinée à réparer et moderniser cet appareil qui a révolutionné la compréhension de l'Univers.

Les astronautes d'Atlantis ont sorti le téléscope spatial Hubble de son orbite, mercredi, et l'ont arrimé à la navette pour effectuer une série de réparations et d'opérations d'entretien. L'astronaute Megan McArthur a utilisé le bras robotisé d'Atlantis pour agripper le télescope, alors que les deux engins spatiaux se trouvaient à 560 kilomètres d'altitude au dessus de l'Australie.

La mission de 11 jours de la navette est bien plus risquée qu'un vol vers la Station spatiale internationale (ISS), à cause notamment du danger accru d'une collision avec une micro-météorite ou un débris spatial dans l'orbite élevée de Hubble. La Nasa estime le risque de collision avec un débris à une chance sur 221 lors de ce vol contre près d'une chance sur 300 pour l'ISS.

Atlantis a été lancée lundidepuis le Centre spatial Kennedy près de Cap Canaveral (Floride, sud-est) pour la cinquième et dernière mission sur Hubble, qui devrait prolonger son existence d'au moins cinq ans. Le télescope, fruit d'une collaboration entre la Nasa et l'Agence spatiale européenne (ESA), a été placé en orbite le 25 avril 1990 par la navette Discovery, et a transmis plus de 750.000 images spectaculaires des confins du cosmos et des millions de données, ouvrant une nouvelle ère en astronomie.