Assange : Anonymous cible des sites officiels

  • A
  • A
Assange : Anonymous cible des sites officiels
@ REUTERS
Partagez sur :

Le collectif de pirates informatiques a pris pour cibles le gouvernement britannique.

Le collectif de pirates informatiques Anonymous a revendiqué mardi des attaques sur des sites internet du gouvernement britannique, en représailles à la gestion par Londres du cas Julian Assange, retranché dans l'ambassade d'Equateur au Royaume-Uni. Anonymous a endossé sur Twitter la responsabilité de cyber-attaques dans le cadre de l'opération "Libérez Assange".

De son côté, le ministère britannique de la Justice a reconnu mardi que son site avait connu des "interruptions". "Des mesures sont été prises pour que le site fonctionne mais des visiteurs pourraient ne pas y accéder de façon intermittente", a ajouté le ministère, précisant que le site ne contenait aucune "donnée sensible".  Les services du Premier ministre britannique David Cameron ont eux affirmé que des attaques visant le site de Downing Street avaient "échoué".