Arrivée de renforts américains en Russie

  • A
  • A
Arrivée de renforts américains en Russie
@ REUTERS
Partagez sur :

480 incendies sont actifs et aucun site sensible n’est menacé, selon les autorités russes.

480 incendies affectaient encore samedi 56.000 hectares en Russie, soit 10.000 hectares de moins que la veille et le quart des quelque 200.000 hectares touchés au plus fort de la crise, selon le ministère russe des Situations d'urgence. "En ce moment, la situation sur le front des incendies s'est considérablement améliorée", a assuré le ministre Sergueï Choïgou.

Les pompiers russes luttaient toujours avec difficulté contre un vaste incendie à proximité du centre nucléaire de Sarov, à 500 km à l'est de Moscou. La réserve naturelle est située près de Sarov, une ville située dans la région de Nijni Novgorod et toujours interdite d'accès aux étrangers, comme à l'époque soviétique.

Deux autres sites sensibles, le centre de retraitement de déchets nucléaires de Maïak et le centre de matières fissiles de Snejinsk, situés à 2.000 km à l'est de Moscou dans l'Oural, qui ont aussi été menacés par des incendies, seraient sous contrôle.

Une aide de 4,5 millions de dollars

Deux avions de l'armée américaine transportant de l'aide, notamment des vêtements de protection contre le feu et des réservoirs d'eau, ainsi qu'un avion affrété par l'Etat de Californie, ont atterri dans la matinée à l'aéroport de Vnoukovo, selon des images diffusées par la télévision russe et le ministère russe des Affaires étrangères.

"Nous n'oublierons jamais ce geste, cette main tendue vers nous à un moment très difficile", a déclaré à l'aéroport le chef adjoint du département international du ministère russe des Situations d'urgence, Valeri Tchouikov.

Deux autres C-130 de l'US Air Force devaient arriver "dans les prochains jours", a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué, "de tels gestes correspondent à l'esprit de relations constructives de partenariat entre nos deux pays".

Le président américain Barack Obama a promis vendredi à son homologue russe Dmitri Medvedev d'envoyer de l'aide pour combattre les incendies qui ravagent son pays. L'aide américaine doit s'élever à 4,5 millions de dollars.