Arrêtée à tort seins nus, elle reçoit 40.000$

  • A
  • A
Arrêtée à tort seins nus, elle reçoit 40.000$
La miltante Moira Johnston expliquant qu’il n’y a pas lieu de distinguer un homme torse nu d’une femme en topless.@ Capture d'écran
Partagez sur :

Une “militante topless” américaine s’est faite arrêter pour s’être baladée dans la rue sans aucun vêtement sur sa poitrine. Elle avait le droit.

Une “militante topless” américaine s’est faite arrêter des dizaines de fois par la police pour s’être baladée dans la rue seins nus. Après des mois de procès, la justice lui a donné raison et accordé une compensation de 40 000 dollars pour toutes les fois où elle a été menottée et embarquée, raconte jeudi le site des Inrocks.

>> Lire aussi : À New York, se balader seins nus est un droit

Et pour cause : la loi new-yorkaise de 1992 stipule clairement que “les femmes ont le même droit que les hommes d’apparaître seins nus en public“. En France, en revanche, il est interdit de se dénuder dans la rue, sous peine d’être arrêté pour “attentat à la pudeur”.