Arrestation du chef du groupe islamiste Ansaru, allié d'Aqmi

  • A
  • A
Arrestation du chef du groupe islamiste Ansaru, allié d'Aqmi
Le Nigeria est durement touché par la violence islamiste (photo d'illustration)@ STRINGER / AFP
Partagez sur :

Le groupe, dissident de Boko Haram, a notamment opéré l'enlèvement du Français Francis Collomp en 2012.

Le chef du groupe islamiste nigérian Ansaru, dissident de Boko Haram et lié à Al-Qaïda au Maghreb islamiste (Aqmi), a été arrêté vendredi dans le centre du Nigeria, a annoncé l'armée dimanche. "Les agents de sécurité ont effectué vendredi une avancée dans la lutte contre le terrorisme en arrêtant Khalid al-Barnawi, le chef du groupe terroriste Ansaru à Lokoja", a déclaré le porte-parole de l'armée nigériane Rabe Abubakar.

À l'origine de l'enlèvement de Francis Collomp. "Il était en haut de la liste des terroristes que nous recherchons", a précisé Rape Abubakar. Le département d'Etat américain avait inscrit en 2012 sur la liste des terroristes internationaux les plus recherchés Abubakar Shekau (chef de Boko Haram), Abubakar Adam Kambar (fondateur d'Ansaru) et Khalid al-Barnawi.

Al-Barnawi a pris la tête d'Ansaru après la mort de Kambar lors d'un raid militaire dans sa cachette de Kano, dans le nord du Nigeria, en mars 2012.  Quelques mois plus tard, le groupe enlevait l'ingénieur Francis Collomp, qui était finalement parvenu à s'échapper en novembre 2013 après 11 mois de captivité.