Arrestation du "chasseur de nuit" au Royaume-Uni

  • A
  • A
Arrestation du "chasseur de nuit" au Royaume-Uni
Partagez sur :

Considéré comme l'un des pires prédateurs sexuels du pays, il serait responsable d’une centaine d’attaques sur des personnes âgées.

C’était l’un des hommes les plus recherchés du Royaume-Uni depuis presque vingt ans. La police a arrêté dimanche matin celui que la presse britannique a surnommé le "chasseur de nuit". Il est soupçonné d’avoir commis 108 attaques sur des personnes âgées dans le sud de Londres. Il doit comparaître lundi devant le tribunal londonien de Greenwich.

Cet homme de 52 ans procédait selon un mode opératoire invariable. Il s’introduisait chez des personnes vivant seules, vêtu d’une combinaison de motard et souvent d’une cagoule. Il coupait le téléphone et l'électricité des logements avant d’y pénétrer. Il réveillait ses victimes en leur braquant une lampe dans la figure et leur demandait leurs économies. Dans certains cas, il les violait. La police a précisé que des femmes et des hommes âgés de 68 à 93 ans ont ainsi subi des agressions sexuelles.

Delroy Grant a finalement été arrêté dimanche matin, après deux semaines de filature et une enquête de très grande envergure, "la plus grande de l’histoire de la police métropolitaine", selon un enquêteur cité par The Independant. La police londonienne et Scotland Yard avaient mis en place une cellule spéciale. Elle avait analysé plus de 2.000 prélèvements ADN de suspects pour un coût total de 102.700 livres (115.00 euros) sans succès. Le suspect n’avait jamais été enregistré dans le registre ADN. Une récompense de 44.000 euros avait été offerte à quiconque permettrait de l'appréhender.

Le "chasseur de nuit" supposé a été inculpé de cinq viols, six attouchements sexuels et onze cambriolages sur les 108 crimes dont il est suspecté. Il pourrait en réalité être impliqué dans 200 attaques.