Armstrong a-t-il (encore) menti ?

  • A
  • A
Armstrong a-t-il (encore) menti ?
Le président de l'Usada accuse Lance Armstrong d'avoirt menti face à Oprah Winfrey.@ OWN
Partagez sur :

Le président de l’Agence américaine antidopage affirme que l’ex-cycliste a menti à la télévision.

trygart-hauteur

L’accusateur. Pour Travis Taygart, président de l’Agence américaine antidopage (Usada), il ne fait aucun doute que Lance Armstrong a encore menti lors de sa récente confession télévisée. L’homme, qui a beaucoup ouvré pour déboulonner le mythe Armstrong, a confié à l'émission "60 minutes", qui sera diffusée dimanche sur CBS mais dont des passages ont été publiés vendredi, que l’ancien champion avait menti plusieurs fois lors de sa confession télévisée la semaine dernière. Et notamment en niant s'être dopé lors de son retour à la compétition en 2009 et 2010 pour, estime-t-il, ne pas s'exposer à des poursuites pénales aux Etats-Unis car les faits remontant à 2009 ne sont pas encore prescrits.

>>  A lire aussi : l'émission minute par minute

Armstrong se dopait en 2009 et 2010. "D'après ses tests sanguins de 2009, 2010, il y a une chance sur un million que (les variations de ses valeurs) soient dues à autre chose que le dopage", a assuré Travis Tygart, qui a dans l'ensemble défendu les conclusions établies par l'Usada dans le rapport explosif qui a servi à priver Armstrong de presque tous ses titres, dont ses sept victoires au Tour de France (1999-2005). Ces affirmations rejoignent celles du Britannique Bradley Wiggins. "Au contrôle antidopage au sommet du Mont Ventoux (dans le Tour 2009), ce n'était pas le même coureur que j'avais vu à l'arrivée de Verbier une semaine auparavant", a jugé le vainqueur du Tour 2012, qui avait qualifié Armstrong de "salaud de menteur"

Armstrong forçait les autres à se doper. Le président de l'Usada a par ailleurs affirmé CBS qu'Armstrong avait bien forcé ses coéquipiers à se doper, contrairement à ce qu'il a dit lors de ses aveux. "C'était le boss, il est clair qu'Armstrong était un des meneurs d'une conspiration qui a permis de tromper des millions de fans et ses concurrents en utilisant des dizaines de millions de dollars provenant du contribuable." Pour Travis Tygart, l’Américain "avait un accès à des informations privilégiées, comment les contrôles fonctionnaient, quels tests allaient être utilisés et à quel moment, un accès spécial au laboratoire."

 

Armstrong a voulu faire un don à l’Usada. Travis Tygart a enfin maintenu qu'Armstrong avait voulu effectuer, par le biais d'une personne qui est "toujours un de ses plus proches collaborateurs", un don d'environ 250.000 dollars à l'Usada en 2004. Certains voient dans ce geste du champion déchu une tentative de corruption.A lire a²ussi : L'émission minute par minute