Argentine : tests ADN positifs pour un suspect

  • A
  • A
Argentine : tests ADN positifs pour un suspect
Les deux jeunes touristes françaises avaient été trouvées mortes le 29 juillet par des randonneurs près de Salta.@ MAXPPP
Partagez sur :

L'empreinte génétique de l'un des huit suspects a été retrouvée sur les corps des Françaises tuées.

Les traces d'ADN trouvées sur les corps des deux touristes françaises tuées près de Salta, dans le nord-ouest de l'Argentine, correspondent aux échantillons génétiques d'un des huit suspects arrêtés, a annoncé lundi soir Marcelo Baez, porte-parole du parquet local. "Il y a compatibilité entre les traces d'ADN relevées sur les corps des Françaises et l'ADN d'un prévenu", a affirmé Marcelo Baez.

C'est un laboratoire de Buenos Aires qui a été chargé de pratiquer les analyses d'ADN de sperme et de cheveux d'au moins un agresseur prélevés sur les corps des deux victimes et de les comparer aux échantillons génétiques des suspects détenus.

Le juge Perez doit donner une conférence de presse

Le juge Perez chargé de l'affaire communiquera officiellement mardi les résultats des tests ADN. Le juge entendra par ailleurs mardi trois suspects, Walter Lasi, un de ses fils Gustavo et la fiancée de celui-ci Maria Fernanda Canizares, a encore indiqué Marcelo Baez.

Les deux jeunes touristes françaises avaient été trouvées mortes le 29 juillet par des randonneurs près de Salta. Les deux jeunes femmes ont été battues et violées avant d'être tuées par balle.